Home / Soins du corps / Bio : quelle crème solaire choisir ?

Bio : quelle crème solaire choisir ?

L’été commence à pointer le bout de son nez (oui, même dans le Nord:p), et comme chaque année le même casse-tête revient : quelle crème solaire choisir sans se tartiner de perturbateurs endocriniens et autres joyeusetés cancérigènes ? Vu qu’on en met plusieurs fois par jour et notamment sur nos petits bouts de chou, c’est THE produit à ne surtout pas négliger.

Madame Bio a mené l’enquête pour toi !

wtf

Pourquoi se protéger du soleil ?

Bah oui après tout, ça pourrait encore être un truc marketing qu’on nous fait croire depuis des années juste pour nous vendre un truc supplémentaire ! #COMPLOT
Bon… Calmons-nous, là non.
Certes, le soleil est nécessaire pour notre organisme, et d’ailleurs, il est fondamental de s’exposer au moins quelques minutes par jour. Autant la surexposition provoque vieillissement précoce de la peau (tes copines les rides) et cancers (bonne ambiance bonjour !)… On conseille de prendre le soleil 10 à 15 minutes par jour, mais jamais aux heures les plus chaudes.

Comment se protéger du soleil ?

On ne le répètera jamais assez : la meilleure protection c’est d’abord de faire en sorte que les rayons n’atteignent pas ta peau. Pour ça :

1) Se la péter avec un grand chapeau digne de Lady Di et une bonne paire de lunettes

2) Flâner avec des vêtements légers, fluides et longs

4) Ne J-A-M-A-I-S s’exposer aux heures les plus chaudes (11h – 15h)

5) Mettre de la crème solaire pardi !

Attention, se mettre à l’ombre ne suffit pas. En effet, les rayons UV sont réfléchissants et rebondissent sur les surfaces. Si on pouvait les voir à l’œil nu, en réalité ça donnerait ça :

©Le Pharmacien
©Le Pharmacien


Quelle crème solaire choisir ?

Il existe 2 types de crèmes solaires sur le marché :

  • Les crèmes minérales : elles créent une barrière sur la peau et sont efficaces immédiatement. Elles sont fabriquées à base d’oxyde de zinc et de dioxyde de titane qui restent à la surface de l’épiderme pour réfléchir les rayons UV. Ce sont souvent les crèmes solaires bio.
  • Les crèmes chimiques : elles pénètrent la peau pour absorber les rayons UV et ne sont efficaces qu’au bout de 20 minutes. Ce sont les fameuses crèmes cracra à base de filtres UV chimiques que tu trouves en supermarchés ou dans les pharmacies (eh oui, cher ne veut pas toujours dire de bonne qualité…).

Tu l’auras compris, les crèmes chimiques sont plus nocives pour l’organisme car elles doivent pénétrer plus en profondeur dans la peau, c’est leur principe même. En plus, elles provoquent des dégâts colossaux en se déposant sur les fonds marins. Tu savais que 25 000 tonnes de crèmes solaires sont rejetées chaque année dans les océans ?! Bah oui, des millions de touristes qui vont dans l’eau après s’être tartinés de crème, c’est pas anodin ! Ça étouffe la barrière de corail et met ainsi en danger toute la faune sous-marine et nos littoraux… 🙁

Et pourtant, les crèmes solaires chimiques sont les plus répandues. Mais POUR-QUOU-WOUA ?! Parce qu’elles pénètrent plus facilement et rapidement dans la peau. Et comme la majorité des consommateurs préfère une crème qui s’étale bien même si elle favorise les risques de cancers et détruit la planète, bah… Voilà.
Car, oui, on va pas se mentir, les crèmes minérales bio ont tendance à être un peu plus épaisses et peuvent laisser un léger film blanc sur la peau. Mais elles sont bien meilleures pour la santé et pour la planète. Alors, qu’est-ce que tu préfères ? Ici le choix a été vite fait !

Kids these days LOL - Imgur

Le plus important est donc de choisir une crème solaire minérale BIO qui ne contient pas de nano-particules, car c’est surtout la taille des particules qui fait débat. C’est facile à repérer, si tu vois [nano] dans la liste des ingrédients, fuuuuuuuuiiiiiiiiiiis. Mais repose le tube de crème avant, banane !
Il faut savoir que le dioxyde de titane (ou CL 77891) est davantage controversé que l’oxyde de zinc car des études ont démontré qu’en cas d’inhalation ou d’ingestion, il pouvait être cancérigène sous forme [nano]. En application cutanée et non [nano], il n’y aurait donc pas de risque à ce jour. Mais par principe de précaution, autant privilégier l’oxyde de zinc quand c’est possible 🙂

Après de très nombreux comparatifs, voici les crèmes qui ont passées nos tests hyper rigoureux ! Et vu qu’on est quand même hyper sympa, il te suffit de cliquer sur la photo pour avoir toutes les infos et passer commande.

Notre sélection 

Notre crème coup de gros coeur : BADGER !

Cette crème solaire ne comprend que 5 ingrédients ! Elle est clean, bio, et 100% naturelle, on adhère carrément ! A base d’oxyde de zinc, sans huile essentielle et sans parfum, elle est parfaite pour toute la famille.

creme solaire bio badger
Number 1 et de très loin !


ACORELLE

Une huile solaire qui mettra tout le monde d’accord : ni oxyde de zinc ni dioxyde de titane à l’horizon ! Sa protection UV est principalement assurée par l’huile naturelle végétale de Karanja dont le pouvoir anti-UV a été largement prouvé. Attention tout de même aux peaux sensibles, cette huile contient certains allergènes.

100% d'ingrédients naturels
A l’huile de Karanja Bio mais possiblement allergène

EQ

Une marque profondément engagée pour la préservation des coraux et qui a mis au point des crèmes pour minimiser au maximum leur impact sur l’océan <3 ! Le tout fabriqué en France et bio.

Creme solaire EQ 30
Compo clean, à base d’oxyde de zinc et dioxyde de titane, contient du parfum
Creme solaire EQ 50
Compo clean, mais majoritairement à base de dioxyde de titane, contient du parfum


Ibbéo cosmétiques

Leurs produits sont fabriqués dans le Midi-Pyrénées et certifiés Nature & Progrès (un label Bio très exigeant !). La marque possède également la mention Slow Cosmétique.

Crème solaire ibbeo Cosmétiques 30
Protection principalement à base d’oxyde de zinc, contient également du dioxyde de titane et du parfum

 

Eco Cosmetic

Des crèmes bio, vegan. Deutsche qualität.

Creme solaire Eco Cosmetics 50
Protection principalement à base d’oxyde de zinc, contient également du dioxyde de titane et du parfum
Creme solaire Eco Cosmetics 30
Protection principalement à base d’oxyde de zinc, contient également du dioxyde de titane et du parfum

 

Beauté simple

Une crème solaire Made in France et lauréate du label Slow Cosmétique également !

Creme solaire beauté simple 50
Protection principalement à base d’oxyde de zinc, contient également du dioxyde de titane


(Non, cet article n’est pas sponsorisé et nous ne touchons rien du tout pour avoir cité ces marques mauvaise langue ! :p )

Tu remarqueras que toutes les crèmes solaires ci-dessus ont un indice minimum de 30, le minimum syndical pour une bonne protection même quand on a la peau mate ! Pour les peaux sensibles, n’hésitez pas à aller jusqu’à 50, au delà les réels bénéfices n’ont pas été prouvés. L’indice SPF indique le temps d’efficacité de la crème solaire. Une crème au SPF élevé ne protège donc pas mieux, mais sa protection dure plus longtemps tout simplement. Pense à en appliquer régulièrement tout au long de la journée, particulièrement sur les zones sensibles et après la baignade. PUIS SOIS PAS RADIN QUOI !

Ton oeil de lynx aura également remarqué qu’il n’y a pas de spray (comment ça t’avais pas fait gaffe ?! :p). Certes ce format peut-être plus pratique, mais il y a plus de risques d’inhalation ce qu’il vaut mieux éviter (notamment avec les produits à base de dioxyde de titane).

Crème solaire spéciale enfant, greenwashing marketing ? Tout à fait ! Une crème dite « spéciale enfant » ne protège pas mieux, ni plus. C’est simplement qu’elle contient moins d’ingrédients possiblement allergènes, notamment les parfums.

N’oublie pas, en cas de doute sur un ingrédient, tu peux vérifier la composition d’un produit sur le site La Vérité sur les Cosmétiques. En tapant les 3 premières lettre d’un ingrédient, des petits smileys t’indiqueront s’il est correct ou non.

Ce qu’on pense de la crème solaire maison ?

Franchement, ce qu’on pense, tout le monde s’en fout.

Alors on va être juste factuel : aujourd’hui, 10 Juin 2017, rien ni personne ne peut garantir l’efficacité d’une crème solaire maison contre les UVB (ceux qui provoquent les coups de soleil) et encore moins contre les UVA (vieillissement prématuré de la peau, cancers,…).

Quand on voit tous les blogs qui ont copié/collé la même recette alors qu’il n’y a jamais eu une seule étude scientifique citée (et non, le blog du copain n’est pas une source sérieuse)…
Ou encore l’argument « moi je l’utilise et j’ai pas attrapé de coup de soleil donc ça marche »… Alors, on en est ravi pour toi, mais ce n’est nullement un argument.

n'importe quoi gif

S’enduire d’une crème du commerce n’est pas franchement notre plus grand kiff’… Mais aujourd’hui nous avons la chance d’avoir des crèmes solaires certifiées, à la composition clean pour nous et pour l’environnement. Alors que le soleil, ça fait belle lurette que ses effets négatifs ont été prouvé. Alors vaut-il la peine de prendre ces risques ?

A chacun d’évaluer sa propre balance bénéfices/risques.

Mais c’est sans compter sur Madame Bio, pleine de ressources, qui a peut-être trouvé une solution maison, ZD, économique, naturelle ET SÛRE ! Suite au prochain épisode… 😉

110 likes, la classe ! 😉

Tiens regarde ça aussi !

Ma crème hydratante maison, adaptée à ma peau

Il y a quelques temps, Monsieur Bio avait posté la recette de crème hydratante spéciale peaux ...

26 commentaires

  1. HellOooW ! 🙂

    Comment dire… MERCI (ENFIN ! HOURRA !… ) POUR CET ARTICLE 😀
    Le seul produit indispensable que je ne parvenais pas à trouver « clean »… Ou alors il n’était pas livré en France…
    Je ne connaissais pas le site Ecco~Verde, mais on va devenir copinous lui et moi 😉
    Je me doute que de telles recherches demandent du temps, tout comme la création de cet article, donc encore une fois merci et s’il vous plait (par pitié) continué ce merveilleux blog *.*

    ~ Anaëlle

  2. Génial ton article, merci beaucoup !
    Je comptais justement partir à la chasse aux crèmes solaires végétales et propres sous peu donc ça tombe à pic.
    Bon dimanche,
    Camille
  3. Je suis très étonnée que vous ne mentionniez pas Algamaris des Laboratoires de Biarritz. Bio, respectueuse de la peau et de l’environnemment donc des oceans. Minerale à base d’oxyde de zinc et de dioxine de titane ainsi que d’une algue rouge locale (pays basque) très anti oxydante
  4. Bonjour, comment calculez-vous l’efficacité des crèmes ?
  5. Merci Anaelle pour ton commentaire, mais tellement ! C’est pas toujours évident et ça prend un temps de malade, c’est ce genre de commentaires qui nous redonne la patate et nous rappelle pourquoi on se donne autant 🙂
    MERCI, MERCI, MERCI !
  6. Les crèmes Algamaris sont plutôt bonnes et constituent une bonne alternative ! Nous avons choisi de ne pas les mettre en avant ici car leur protection est souvent principalement assurée par le dioxyde de titane (que nous essayons de limiter dans la mesure du possible). Il y a d’autres marques que nous n’avons pas citées pour cette raison, qui reste néanmoins de « bonnes crèmes » en règle générale : Acorelle, Lavera, Alpha nova, Biosolis, UvBio,… 🙂
  7. Nous on ne calcule rien du tout :p ! Le SPF est calculé par des laboratoires indépendants et doit répondre à un certain nombre de critères sanitaires pré-établis.
    Pour faire cet article, nous avons pris en compte différents critères comme, le SPF, la composition détaillé des produits, la controverse sur certains ingrédients ou encore l’éthique de la marque 🙂
  8. Existe t il parmi toutes ces crèmes, une qui serait Cruelty Free et Vegan ?
  9. Bonjour, merci pour cette article et les nombreuses heures de travail qu’il a du occasionner! Petite question vous parlez de crèmes spécial enfants mais ne citez aucune est-ce parce que les marques citées plus sont adéquates pour les enfants (0-5ans) ? Merci d’avance pour votre réponse !
  10. Hello ! Voici un peu plus de précision sur les crèmes ci-dessus 🙂
    Badger : Cruelty Free mais non Vegan (contient de la cire d’abeille)
    Acorelle : pas de précision
    EQ : pas de précision
    Ibbéo Cosmétiques : label de la Vegan Society « il indique que le produit ne contient aucun composé animal : purement végétal, purement végane. Il garantit aussi que le produit et ses ingrédients n’ont pas été testés sur des animaux, ni par le fabricant, ni par des tiers »
    Beauté simple : Cruelty Free

    Nous n’avons pas cité la marque UvBio dans l’article car la protection UV de leurs produits est majoritairement assurée par le dioxyde de titane (que nous souhaitons éviter), mais leurs produits ont le label de la Vegan Society également 🙂 ! http://www.uv-bio.com/creme-solaire-indice-50,fr,4,INDICE50.cfm

    En espérant que tu trouveras ton bonheur !

  11. Merci pour cet article (j’aime bien ton style d’écriture aussi)
  12. Merci beaucoup pour ton commentaire ! Comme je disais, la dénomination « crème enfant » est surtout marketing, la seule différence est que les fabricants font plus attention aux ingrédients possiblement allergènes (notamment les parfums). Sur des enfants tu peux utiliser la première, Badger, sinon les marques citées proposent toutes une gamme Enfant 😉
    A bientôt !
  13. Bonjour et merci pour votre article !
    Vous citez la crème Badger idéale pour toute la famille mais son indice est seulement 30 …
    Il me semblait que pour les enfants il fallait utiliser un indice 50, non ?
  14. Merci pour cet article! J’ai l’impression qu’il s’agit surtout de crèmes uniquement SPF30 celles avec une grande majorité d’oxyde de Zinc. Et dés qu’on passe à une crème peau sensible SPF50 on va vers le dioxyde de titane?
  15. Merci, drôle et éclairant !
  16. Merci beaucoup pour le thème, le fond, la forme, bref : super article que je partage illico !!!
  17. Bonjour

    Merci beaucoup pour cet article !
    Cela fait personnellement 2 ans que j’utilise l’huile solaire Acorelle et elle est top ! D’ailleurs je reviens tout juste de 2 semaines au Portugal, et malgré ma vrai peau de rousse bien blanche, je n’ai pas eu un seul coup de soleil ! (j’ai bien été la seule…), et ai même un peu bronzé 🙂 Mais c’est vrai que cela implique de s’en remettre très régulièrement (perso toutes les 2h si je ne me baigne pas)
    Si ça peu vous aider voici quelques astuces pour mettre la crème solaire (basés sur mon expérience de coups de soleil qui font bien mal) : ne pas oublier le dessus des oreilles (coup classique dans la famille…), le nez, les doigts de pieds, et surtout lorsque l’on porte des lanières que ce soit habits ou chaussures, toujours déborder et passer de la crème en dessous car les vêtements bougent… (le pire coup de soleil de toute ma vie, oubli de mettre de la crème sous les lanières de mon maillot de bain qui a bougé en faisant du VTT)

  18. Merci beaucoup pour cet article qui va être d’une grande aide ! En revanche, je m’interroge sur la notion de résistance à l’eau, qui est pour moi un critère important : vous ne l’abordez pas, est-ce un choix ? Ou est-ce que ça veut dire qu’on ne peut pas avoir un bon aspect waterproof et être bio/vegan etc. ? Un grand merci par avance pour votre aide à ce sujet 🙂
  19. Bonjour 🙂 En effet, elle peut être utilisée pour touet la famille adns le sens ou sa composition est nickel et ne contient pas d’allergène. Pour l’indice de protection, on conseille du 50 pour les jeunes enfants qui ont la peau plus fragiles. Les parents restent les meilleurs juges en fonction de l’âge de l’enfant, son phototype, exposition,… 🙂
  20. Oui c’est un peu ça… Malheureusement l’oxyde de zinc ne peut dépasser un certain % de la recette, ce qui limite forcément la protection, sinon la crème serait tout bonnement impossible à étaler ! Pour aller au delà d’un SPF de 30-35, il faut en effet combiner différentes filtres, notamment avec le dioxyde de titane 🙂

    Merci pour ton retour d’expérience, c’est toujours enrichissant !

    En effet nous ne l’avons pas précisé car les recommandations sont les mêmes que pour les crèmes classiques : à savoir qu’il est préférable d’en appliquer à nouveau après la sortie du bain. Si c’est un critère important pour toi, je te conseille alors la marque EQ qui, à la base, a pensé ses crèmes pour les surfeurs qui passent énormément de temps dans l’eau !

  21. Merci pour tout ca Mais j’ai une petite question. Est ce qu’une huile bio solaire existe ? Et non une crème ….
  22. Tu en as justement une dans l’article ! L’huile Acorelle, c’est la deuxième 😉
  23. Merci de votre partage. J’utilise souvent des crèmes de soleil plus de 50 SPF. Mais je ne prends pas souvent les crèmes parce que je travaille toutes la journée dans le bureau, devant les laptop. Quelle crème utiliserais – je?
  24. Un grand merci pour votre article!
    J’utilisais pour ma petite et moi le spray solaire Algamaris SPF50+, jusqu’à ce que j’apprenne que Les Laboratoires de Biarritz étaient visés par une plainte de l’UFC Que choisir pour publicité mensongère !
    Apparemment la valeur de protection était très inférieure à celle annoncée par la marque… pas top, surtout quand la fameuse crème épinglée est à la base destinée aux enfants !!!

  25. Il me semble que les test effectués par UFC que choisir n’étaient pas réalisés comme il faut et que cette crème à ete incriminée à tors…
    Quelqu’un a + d’infos à ce sujet ?
    Moi je fais pour le moment encore confiance à algamaris. Je craint bcp le soleil, et pas un seul coup de soleil avec leur crème !
  26. Désolée pour la réponse tardive ! C’est tout à fait légitime de se poser la question, je suis bien évidemment tombée sur l’article de l’UFC au cours de mes recherches qui m’a beaucoup étonnée, alors j’ai décidé de pousser les recherches plus loin. Voici donc un peu plus d’infos sur le sujet : ce qu’il faut savoir, c’est qu’avant qu’une crème solaire soit autorisée sur le marché français, elle doit obligatoirement être testée par un laboratoire indépendant en amont qui va attester l’indice de protection de la crème (le SPF) aussi bien pour les UVB que les UVA (ce qui était reproché à Alga Maris).

    Comme le dit , L’UFC n’a pas utilisé les mêmes protocoles de test que les laboratoires indépendants qui valident les crèmes solaires (donc bon déjà, ça fausse les données…), et suite à ça, Alga Maris a publié un démenti avec les résultats fournis par le laboratoire qui prouve que leurs crèmes respectent les normes en vigueur : https://www.laboratoires-biarritz.fr/algamaris-protege-uva/

    La DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) saisie par l’UFC n’a pas retiré les produits du marché…
    Donc en gros, à part un pavé dans la marre, il n’y a eu aucune suite et rien n’a été prouvé jusqu’à présent. Bien sûr, je ne peux pas ignorer l’article de l’UFC bien que je trouve leurs pratiques trop floues à mon goût. Je préfère prendre mes précautions, c’est d’ailleurs pour ça que je n’ai pas mis cette marque en avant dans l’article. Mais je ne veux pas non plus crier au loup et causer du tort à une petite entreprise française en faisant de la diffamation.

    L’UFC a perdu toute crédibilité à mes yeux quand ils ont élu « meilleure crème solaire pour enfants », la crème LIDL qui contient entre autre de l’EDTA et pas moins de 6 filtres solaires chimiques (ceux qui pénètrent la peau en prodonfeur) !

    Je préfère largement me fier aux recommandations de l’EWG qui a testé plus de 1 800 crèmes solaires, quand l’UFC a mené ses tests sur… 17 crèmes.
    Tous les rapports d’études de l’EWG sont dispo ici (en anglais par contre !) : http://www.ewg.org/sunscreen/best-kids-sunscreens/#.WW9Vz-uGOM8

    Voilà, j’espère que c’est un peu plus clair maintenant 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *