Home / Pour la maison / Les huiles essentielles pour parfumer… Pas si bio que ça ?

Les huiles essentielles pour parfumer… Pas si bio que ça ?

Avec l’essor du développement durable et des produits maison (cool !), on voit de plus en plus l’utilisation d’huiles essentielles pour des produits cosmétiques et ménagers… Dans des quantités souvent au pifomètre et « parce que ça sent bon » (pas cool !).

Une petite mise au point s’impose.

va te cacher

Soyons clairs, les huiles essentielles ne sont pas faites pour donner une bonne odeur. On a tendance à l’oublier, mais elles sont avant tout chargées en principes actifs puissants, capables de faire des miracles quand elles sont bien utilisées, mais comportent aussi des risques à ne pas négliger. Elles peuvent être :

neurotoxiques (toxiques pour le système nerveux)
oestrogen-like (imitent les oestrogènes)
hépatotoxiques (toxiques pour le foie)
irritantes pour les voies respiratoires
dermocaustiques (brûlent la peau et les muqueuses)
cortison-like (agissent comme de la cortisone)
photosensibilisantes (augmentent la sensibilité aux UV)

C’est pas pour rien si une grande partie sont d’ailleurs interdites chez les femmes enceintes, les enfants, et nos poilus (non pas ton mari voyons :p !).

Je ne veux pas te faire peur ! Mais juste te rappeler que « naturel » ne veut pas dire sans danger ni sans conséquence sur l’environnement : après tout, le pétrole c’est naturel, la ciguë c’est naturel, l’amiante c’est naturel,…

Et même si tu ne les vois pas, une grande partie de ces principes actifs finissent… Dans les eaux usées.

Ce ne sont pas les huiles essentielles qui sont dangereuses, mais l’utilisation que tu en fais.

paresseux
Tu penseras à moi la prochaine fois que tu utiliseras une huile essentielle « pour que ça sente bon » dans ton déo ou ton shampoing, je t’enverrai mon petit paresseux venir te hanter :p

 

En plus, vu que les huiles essentielles sont des produits ultra concentrés, pour produire un petit flacon il faut énoooooormément de matières premières !

Pour te donner un ordre d’idée, pour obtenir 1 litre d’huile essentielle :

  • de Lavande Vraie, il faut plus de 150 kg de lavande,
  • d’Hélichryse italienne, plus d’une tonne de fleurs !
  • Et accroche toi pour la Rose de Damas… Pas moins de 4 tonnes de pétales sont nécessaires (tu comprends mieux le prix maintenant hein :p )

Tu vois un peu la concentration de produit dans une seule goutte d’huile essentielle…

Et puis t’imagines l’eau et les ressources utilisées pour faire pousser tout ça ?! Tu comprends donc qu’utiliser des huiles essentielles juste pour leur odeur… En réalité c’est aux antipodes des valeurs écologiques.
Une huile essentielle s’utilise avant tout pour ses propriétés et après avoir bien vérifié les contre-indications (auprès de ton médecin si nécessaire).

Heureusement pour toi… Nous avons la solution :héhé

Les fragrances ! Ce ne sont ni plus ni moins que des parfums. Il en existe 2 sortes : les naturelles et les synthétiques.

Les fragrances naturelles :
Elles sont obtenues à partir d’extraits de plantes, fruits, ou encore d’huiles essentielles. En cas d’utilisation d’huile essentielle, elles sont fortement distillées et fractionnées et peuvent donc être utilisées chez les femmes enceintes ou les enfants.

Tu en trouveras par exemple chez Joli’Essence.

joli essence logo

Les fragrances synthétiques :
Elles sont obtenues à partir de molécules de synthèse pour créer une senteur unique et surtout avec une bonne tenue. Attention à bien lire la fiche de chaque fragrance pour les choisir sans EDTA et sans phtalate pour limiter leur impact sur l’environnement.

Tu en trouveras par exemple de très bonne qualité chez La Folie des Senteurs.

la folie des senteurs logo

Malheureusement, il est impossible de connaître la composition exacte des fragrances (naturelles ou synthétiques), puisque c’est tout le fruit du travail des « nez »… Bon forcément, ça n’aide pas le côté psychorigide sur les compo de Madame Bio… D’où l’importance de questionner, parler, échanger avec des petites boutiques locales pour mieux les découvrir et vérifier la qualité de leurs produits 🙂

Alors bien sûr, dans le meilleur des mondes, nous ne serions pas conditionnés par toutes ces odeurs chimiques et cette société qui nous inculque depuis toujours que si ça sent bon = propre (FAUX ! ARCHI-FAUX. Je me souviendrais toujours de ce collègue qui rajoutait du déo pour pas avoir à se laver……. Amen).
C’est toute une déconstruction qui n’est pas toujours évidente et qui peut demander du temps… Alors en attendant, je préfère que tu utilises une fragrance (même synthétique) plutôt que de te ruer sur le premier supermarché du coin et craquer sur un produit cracra dont l’odeur te rassure encore.

Le coin des astuces :

  • Pour être écolo jusqu’au bout des ongles (et de ta poubelle), pense aussi à recycler ! Tu peux par exemple faire macérer des écorces d’agrumes dans ton vinaigre blanc pour adoucir son odeur : 0 dépense, 0 déchet 😉
  • Pour les peaux sensibles et les enfants, opte plutôt pour des fragrances sans allergènes pour réaliser des cosmétiques
43 likes, la classe ! 😉

Tiens regarde ça aussi !

Ma crème hydratante maison, adaptée à ma peau

Il y a quelques temps, Monsieur Bio avait posté la recette de crème hydratante spéciale peaux ...

5 commentaires

  1. Bonjour,

    Je n’avais pas vu les choses sous cet angle. Je me soigne avec des huiles essentielles et donc c’ est naturellement que j’en incorpore dans mes produits. Cela dit plus pour leur efficacité que pour le côté odeur. En même temps ça fait une pierre de coup. En tout cas cet article a le mérite de faire réfléchir pour la fabrication des futurs produits.
    Et je comprends mieux le prix de l’ immortelle ou la rose de Damas !
    Merci pour ces informations !
    Une petite fée bienveillante

  2. Il est toujours bon de rappeler que les HE doivent être utilisées pour leurs propriétés plutôt que pour leurs odeurs.
    J’avoue que pour parfumer mon adoucissant ainsi que ma lessive maison je craque pour le site la folie des senteurs. J’aimerais simplement que les contenants soit plus grand
  3. J’utilise aussi les huiles essentielles et j’apprécie leur odeur <3 Mais si je les utilise c'est avant tout pour leurs propriétés, comme toi 🙂 Leur odeur est un joli bonus on va dire !

    Je pense que tu peux écrire à Cécile, la gérante de la boutique, pour lui demander si c'est possible d'avoir des contenants plus grands. Elle a toujours été très sympathique et réactive à mes (nombreuses :p ) questions !

  4. Les hydrolats parfument également et s’ils sont purs et bio parfaitement naturels et sans danger !
  5. Chouette article. C’est bien de rappeler cette dimension des huiles essentielles. Il est vrai que les gens ont souvent tendance à s’imaginer que si c’est « naturel », c’est sans danger pour l’environnement et pour l’homme…mais pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *