Home / Soins du corps / Soins des cheveux / No poo : t’es une fille et t’as pas de shampoing ?

No poo : t’es une fille et t’as pas de shampoing ?

Et bien… Non. Je suis une fille, j’ai 24 ans, je vis à Paris, j’ai un travail, une vie sociale et non : je ne me lave pas les cheveux.minion what 3

Comment est-ce possible ? D’abord, c’est venu à force de lire de plus en plus d’articles sur le « no poo« , ou comment se passer de shampoing.

La première fois que j’ai lu un article à ce sujet, je me suis dit mais les gens sont vraiment dégueulasses. Puis plus le temps passait, plus je tombais sur des dizaines et des dizaines de témoignages de nanas sur des blogs, des forums, des groupes, etc, qui racontaient que leurs cheveux n’ont jamais été aussi beaux depuis qu’elles ont arrêté d’utiliser du shampoing chimique du commerce…  Je ne pouvais plus nier les faits, je me suis dit y’a un truc quand même là, c’est pas possible. Alors j’ai commencé à me documenter et ça m’a fait réfléchir. Je dis bien « commencé » parce que psychologiquement, ça a été très long avant d’avoir le déclic car en fait, tout est dans la tête.

Déjà, faut se rendre à l’évidence : on paye une blinde pour des produits chimiques remplis de perturbateurs endocriniens et substances cancérigènes, qui accessoirement, détruisent la planète par la même occasion. Je crois que ce qui m’a encore plus dégoûtée que l’idée de ne plus me laver les cheveux, ça a été de regarder la composition de mon shampoing. Et là, horreur : phényldiméthylpolysioxane, cyclopentasiloxane (silicones en tout genre), behentrimonium methosulfate, stearalkonium chloride (de l’amonium #normal), paraffinum liquidum, petrolatum et nombreux dérivés de pétrole,… Sans compter qu’ils sont composés en moyenne à 60-70% d’eau. Je sais pas vous, mais ça fait quand même chère la flotte…

Mais j’étais encore sceptique parce qu’il faut bien reconnaître qu’après un shampoing, mes cheveux étaient quand même vachement beaux, légers, brillants, et j’avais même remarqué qu’en prenant des « bons » shampoings (comprenez des shampoings de marques L’Oréprout, Séphocracra,…) Mes cheveux étaient encore plus beaux. Oui mais tout ça c’est du flan ! Sur le moment, bien sûr les cheveux sont magnifiques, parce que tous les produits chimiques sont là pour jouer les cache-misères, le silicone donne de la texture et de la légèreté aux cheveux. Mais sur le long terme… C’est une vraie catastrophe : ça assèche et fragilise le cuir chevelu et surtout ça le fait regraisser beaucoup plus vite. Alors nous qu’est-ce qu’on fait ? Bah on les relave ! Et plus on les relave, plus on doit les relaver plus souvent <3 C’est quand même une magie du marketing, y’a des mecs qui sont quand même hypra forts (j’espère qu’ils ont été bien payés parce qu’aujourd’hui des multinationales se font des milliards sur notre dos).

no poo : sans shampoingMadame Bio après 3 mois de no poo

Deuxième réalité : notre corps est super bien foutu pour fonctionner tout seul. On est tellement assistés par tout un tas de crèmes et de produits depuis la naissance, qu’on laisse même plus notre corps faire, si bien qu’on ignore de quoi il est capable. Remettons les choses à leur place : naturellement, notre corps produit la bonne quantité de sébum pour nourrir et protéger le cuir chevelu et la peau. Et il n’y a pas mieux que ce que produit notre corps pour nous même. Et qu’est-ce qu’on vient faire ? On débarque avec nos shampoings et autres produits chimiques et on décape tout ! Forcément, le corps n’étant plus protégé, il va reproduire encore plus de sébum pour se défendre. Donc toi, tu te retrouves avec les cheveux gras et qu’est-ce que tu fais ? Tu cours te les laver, donc ils vont à nouveau régraisser encore plus vite, et tu vas les relaver… Et ainsi de suite. Et puis vu que t’as les cheveux abîmés après tous ces lavages, tu vas acheter le masque réparateur et le sérum aux huiles « miraculeuses » pour pointes sèches…

T’as compris le cercle vicieux du shampoing. Maintenant que t’as compris ça, t’as aussi compris qu’il suffit de stopper ce cercle vicieux pour avoir de beaux cheveux naturellement. Comment ? En arrêtant de les laver pardi !

Tu vas me dire mais c’est sale. Alors mise au point : il y a une différence fondamentale entre sale et gras. C’est pas parce que c’est gras que c’est sale : quand j’étais ado, j’avais la peau grasse, et pourtant je la lavais 2 fois par jour. Elle n’était pas sale, ma peau produisait juste trop de sébum : les cheveux c’est pareil. Des cheveux, ça s’entretient, ça se nettoie, mais il faut arrêter de croire que les lessiver avec des produits chimiques est la seule façon de les rendre propres. D’ailleurs, un des points fondamentaux du no poo, c’est justement le brossage deux fois par jour des cheveux. C’est ça qui va permettre de nettoyer ta crinière en éliminant toutes les petites particules de saleté, poussièrs, polution qui ont pu atterir sur les cheveux. Mais sans les irriter avec des produits. Et après chaque brossage, on nettoie soigneusement sa brosse. A tous ceux qui pensent que le no poo est dégueu, combien de fois avez-vous lavé votre brosse à cheveux dans votre vie ? Alors ?
Poursuivons.

brossage raiponce

Première étape : l’espacement de shampoing

Commence par habituer tes cheveux à être moins lavés. Espace tes shampoings d’un jour (si ils sont gras, attaches-les), puis une fois qu’ils ont pris le rythme, tu recules à nouveau d’un jour,… Et ainsi de suite jusqu’à arriver à un shampoing par semaine.

Au début, il y a une phase de transition qui n’est pas évidente car ton cuir chevelu est tellement habitué à être agressé et à produire du sébum, que c’est pas en 2 jours qu’il va comprendre que t’as arrêté de l’attaquer. Comprends-le, quand tu l’as décapé pendant 10, 20 ou 30 ans, tu peux pas lui demander de reprendre son rythme comme ça.

no poo : sans shampoingMonsieur Bio, au no poo lui aussi depuis un an

Deuxième étape : le no poo

Il existe des tas de produits naturels qui lavent ! Le vinaigre, le bicarbonate, l’oeuf, la farine de pois chiche,… Et également les poudres magiques ayurvédiques. Ce sont des poudres lavantes naturelles fantastiques, tu en as de toutes sortes et chacune a ses propriétés : le shikakai, le sidr, le neem, le kapoor kachli, le henné neutre,… Et aussi les argiles : blanche, verte, rose, rouge, le ghassoul,…

Découvre ici mon TOP 5 des meilleurs No Poo

Il suffit d’ajouter un peu d’eau à ton produit pour former une espèce de pâte. Et voilà ton shampoing minute est prêt ! Tu frottes délicatement ton cuir chevelu comme avec un shampoing cracra et tu ressortiras totalement propre. La seule différence, c’est que ça mousse pas et ça sent pas les parfums de synthèse, mais ça lave, vraiment ! Libre à toi de créer ton shampoing sur mesure en fonction de ta nature de cheveux et ce qui te tombe sous la main : par exemple un oeuf avec une cuillérée de miel et un filet de citron !

(Attention, rince ton « shamp’oeuf » à l’eau tout juste tiède pour ne pas te retrouver avec une omelette sur la tête).

Le water only (WO) : la technique de no poo la plus aboutie consiste à se laver uniquement à l’eau. Car oui, quand on fait couler de l’eau sur sa chevelure en frottant bien avec ses mimines, toutes les saletés partent, et l’excès de sébum également. Cette technique demande un peu plus d’expérience et plus de persévérance. Avec Monsieur Bio, c’est la solution que nous avons retenue. Elle demande pas mal d’efforts au début, la phase de transition est en effet un peu plus brusque, mais c’est la garantie de se passer de tout produit, même naturel. Plus zéro déchet tu meurs :p

En 1 an, nous sommes passés d’un shampoing cracra tous les 2 jours à… 1 water only toutes les 3 semaines !

Je te mets en garde tout de suite, les miracles, ça n’existe pas. Peut-être que la première fois que tu tenteras un no-poo ou un water only ça ne marchera pas bien : parce que l’ingrédient n’était pas forcément adapté à ta nature de cheveux, parce que t’as mis de l’eau trop chaude ou trop froide,… Encore une fois : tu ne peux pas demander à tes cheveux d’être super géniaux du premier coup après les avoir assistés/décapés pendant des années. Peut-être que la deuxième fois ça ne marchera pas non plus. Nous sommes tous différents, ce qui marchera pour moi ne marchera pas forcément pour toi et inversement, tout comme chacun avance à son rythme !

Patiente, persévère, fais différents tests, ça en vaut vraiment la peine.

No poo : sans shampoingMadame Bio après 1 an de no-poo

Troisième étape : le rinçage acide

Pourquoi ? Parce que l’eau n’a pas le même pH que le cuir chevelu ce qui crée un déséquilibre, sans compter le calcaire qu’elle contient qui abîme les cheveux. Pour y remédier, rien de plus simple, dilue 2 cuillères à soupe de vinaigre dans 0,5 l d’eau. Tu peux rajouter 1 goutte d’huiles essentielles de romarin (purifiant) et/ou 1 goutte de lavande fine (calmante). Et tu finis ton rinçage avec ça (il ne faut pas rincer à l’eau claire après).

Les shampoings secs :

T’es pressé(e) ? T’es en retard pour aller en cours ou à ton dernier rencard ? No soucy : entre deux no poo, tu peux faire un shampoing à sec qui va absorber l’excès de sébum. Tu peux utiliser de la maïzena, du ghassoul ou n’importe quel type d’argile (verte, rose, blanche,…) : t’en saupoudres un peu sur tes racines, tu laisses poser 3-4 minutes minutes et tu te brosses bien dans tous les sens pour faire tomber la poudre. Je te conseille même de le faire la veille au soir, comme ça une bonne partie tombera toute seule pendant la nuit.

Si tu as les cheveux très foncés comme moi, tu peux rajouter un peu de cacao en poudre non sucré : ça évitera d’avoir un voile grisonnant 😉

Quatrième étape : kiffer la life avec des cheveux splendides et aller narguer son banquier

Sincèrement, au départ, j’ai rejeté en bloc le no poo, ayant peur d’être sale, que tout le monde le remarque, des odeurs,… Et puis avec Monsieur on est parti d’une réflexion très simple : ça ne coûte rien d’essayer. Au pire quoi ? On se relave et on continue notre vie comme avant.

Et voilà, après un an de no-poo et de « ils sont trop beaux tes cheveux, j’adorerais avoir les même », je peux le dire : je ne me laverai plus jamais les cheveux, na !

Et voilà comment prendre soin de soi, de la planète et de son porte-monnaie tout en réduisant ses déchets !

No poo : sans shampoingCoucouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu, alors tu trouves que j’ai les cheveux sales ? Parce que ça fait un an qu’ils sont pas shampouinés !

20 likes, la classe ! 😉

Tiens regarde ça aussi !

no poo farine de pois chiche fdpc

No poo : top 5 des meilleurs shampoings

Le moins que l’on puisse dire, c’est que notre retour d’expérience après 1 an de ...

29 commentaires

  1. J’en suis au shampoings bios MAIS un de ces jours je tenterai le shampoing à l’oeuf. Et peut-être même plus.
    Par contre j’ai des pellicules et une espèce de plaque sèche sur le haut du crâne, je ne sais pas comment m’en débarrasser… Des suggestions ? (je rince mes cheveux au vinaigre blanc déjà)

    Au plaisir de te lire 🙂

  2. C’est un chouette témoignage, malheureusement le no poo ne fonctionne pas pour tout le monde, même naturel il ne met pas possible d’utiliser tout ça 🙁 j’ai un terrain allergène bien trop développé… Avec un peu de chance, je pourrais tenter en vieillissant !

    Des bisous

  3. Aah je n’irais pas jusque tenter ça (en tout cas pour l’instant) mais mes cheveux sont en cure aussi. Adieu shampoings du commerce, bonjour shampoing pro naturel, et on essaie de passer de 3 à 2 shampoings par semaine douuucement … Moi, je n’aime pas quand ils sont gras, mais mes cheveux ils sont plutôt content, il faut l’admettre.
  4. Eh bien, je crois bien que je suis en train de suivre le même chemin 🙂 après quelques dizaines d’articles lus à ce sujet, le résultat est toujours le même : ça marche:
    Et je suis bien d’accord, notre corps a son propre ecosystème, comme le reste de la planète. Il fonctionne très bien tout seul. Départ en année sabbatique dans quelques semaines 🙂 là, je me lance! Merci!!
  5. Bonjour j’adore vous suivre , je ne suis pas encore prête pour essayer le no poo mais j’avoue que petit à petit je cherche à passer au plus naturel et plus simple possible, mais je me pose une question, quand tu vas voir ta coiffeuse ( si tu y va toujours lol) est ce que tu lui demande de ne pas faire de shampoing et juste de les mouiller?
  6. Ton article est génial et vraiment très complet ! Moi qui m’intéresse de plus en plus au no poo j’étais parfois perdue dans les explications mais ton article a tout remis au clair 🙂

    J’ai cependant une question : comment fais-tu quand (si) tu vas chez le coiffeur ? Généralement le shampoing est obligatoire et leurs produits sont ultra chimiques ce qui risquerai d’agresser de nouveau ton cuir chevelu et annuler tous tes efforts !

  7. Article très complet en effet, moi j’en suis à l’espacement de « low-poo », je pratiquais déjà le henné, maintenant j’en suis au poudres et argiles et ma brosse est devenue une précieuse amie. Je ne sais pas si je parviendrais au wo, disons que si je parviens à un low poo par semaine je serais heureuse.
    Merci pour cet article!
  8. Merci à tous pour vos commentaires ! Cet article vient de sortir mais il fait déjà pas mal parler de lui, haha 😀

    : pour soigner efficacement, c’est important de connaître l’origine du symptôme. Je ne suis pas médécin et encore moins apte à faire un diagnostic à distance, mais il faudrait dans un premier temps identifier si cette plaque est due à un psoriasis, une dermatite séborrhéique, de l’eczéma,… Ca ne se traite pas de la même façon ^^ Un dermatologue pourra au moins poser un diagnostic. En attendant, tu peux rajouter 2 gouttes de tea tree (anti fongique et bactérien à large spectre) et bien nourrir la zone de sécheresse avec une huile végétale (de coco notamment). Et surtout, évitez les shampoings trop agressifs et asséchants. Malheureusement, même certains produits bio contiennent des tensioactifs très irritants qui peuvent davantage fragiliser ton cuir chevelu. Tu peux checker la composition ici : http://www.laveritesurlescosmetiques.com/inci_fr.php
    Idem pour les pellicules, sont-elles sèches (blanches et qui tombent comme de la neige) ou grasses (jaunâtres et qui s’accrochent aux cheveux) ? Là encore, ça ne sera pas la même routine ^^ N’hésite pas à passer par la rubrique Contact si besoin ^^

    Roh dommage :/ Il existe beaucoup de no poo différents et assez accessibles, peut-être qu’il y en a quand même un qui pourrait te convenir auquel tu n’es pas allergique (bon forcément ça restreint…). Décoction de noix de lavage ou lierre, farine de seigle,…? Heureusement, on trouve aujourd’hui des shampoings solides cleans et écolo (et on peut même les fabriquer soi-même !)

    Tu as bien raison d’aller à ton rythme, le plus important c’est de savoir s’écouter 😉 ! Puis tu as conscience des enjeux, le premier pas est déjà fait.

    Tu me raconteras 😀 😀 !

    Je te comprends , c’est un cheminement qui se fait petit à petit, il m’a fallu pas loin d’un an avant que je saute le pas ! Pour répondre à ta question et : pour le coiffeur, j’ai la chance d’avoir ma belle-maman coiffeuse (oui j’ai de la chance :p ). Elle arrive toujours pas à croire qu’on se lave plus les cheveux d’ailleurs ^^ Mis à part ça, il y a pas mal de coiffeurs qui acceptent de ne pas faire de shampoing et de simplement mouiller les cheveux pour faciliter la coupe (à condition qu’ils soient propres bien sûr). En cas de doute, il suffit de passer un petit coup de fil avant pour savoir si c’est possibe et il n’y aura pas de soucis 🙂

    Merci beaucoup 🙂 Le low-poo c’est déjà super bien ! Comme je le dis souvent, il n’y a pas de petits victoires, chaque geste est toujours un grand pas pour notre santé et notre planète. T’imagines si tout le monde faisait comme toi, ça serait fantastique 😀

    Encore merci pour tous vos commentaires et à très bientôt <3 !

  9. Merci pour ce témoignage. J’y trouve plein d’inspiration. Moi je ne suis qu’à un shampooing par semaine mais je me demandais comment m’en passer complètement. Je trouve ici quelques pistes à exploiter. Quel type de brossé à cheveux utilises-tu ?
  10. Comment faire avec des cheveux frisés. Impossible de les brosser a sec sauf a devenir musclor pour défaire les nœuds et adepte d’une crinière digne d’un lion!! Il faudrait les mouiller tous les jours?
  11. pas encore totalement prête à sauter le pas (même si je suis persuadée que ça marche) … Je vais déjà tenter de fabriquer un shampooing au lierre . J’en ai plein le jardin ! paraitrait même que ça teinte légèrement les cheveux blancs (oui ok, je suis un peu vieille 😉 )
  12. Totalement d’accord avec toi, Sandra ! Pour les cheveux frisés (et épais) ce serait l’enfer si il fallait les brosser tous les jours….
    Personnellement j’ai beaucoup espacé les lavages, j’arrive à une moyenne d’une fois par semaine. Mon gros problème sont les noeuds…… Les brosser tous les jours, c’est pas viable pour la beauté de la forme des boucles. Et puis en utilisant des produits type bicarbonate, vinaigre etc, ça ne suffit pas à m’aider à enlever les noeuds… Je ne sais plus trop quoi faire, je réussissais à m’en sortir avec un produit du commerce en spray anti-noeuds, depuis c’est un concert de « crr » à chaque brossage….
    Sinon ça, franchement, je les laverais à l’eau sans hésiter, et pas souvent ! J’y prends goût.
    Des conseils, dse astuces ?
  13. hello !!! super chouette cet article merci ! ça me tente bien moi surtout que j’ai toujours la tête qui gratte et je pense petre certaine que c’est à cause de tout ce chimique de biiiiiip
  14. Merci de ta réponse déjà !
    Oui, à l’occasion j’irai voir un dermato si ça ne part pas comme ça. Merci pour les deux astuces !
    Je teste un nouveau shampoing, ça va peut-être marcher. (Je passe du Helvetia Natura pour cheveux gras au Propolia traitant! Je le préfère déjà: besoin que d’un shampoing pour avoir les cheveux qui crissent, il mousse mieux, il en faut moins, il est moins liquide ET il sent trop bon.)

    Quant à mes pellicules, ben… J’ai l’impression qu’avant j’avais des pellicules grasses, mais maintenant elles sont sèches, j’en suis sûre.

    Merci encore pour ta vivacité et ta gentillesse !

  15. Merci infiniment pour ce temoignage. Étant née au bled, la rareté de l’eau nous poussait au no poo sans le savoir, nous etions au top de la santé des cheveux. J’avais une magnifique chevelure nourrie au henné et au ghassul et j’ai tout tué en pensant que je le vaut bien. Merciiii de m’avoir réconcilier avec les gestes beauté de mes origines. J’ai limite somatisé car j’ai mon cuir chevelu qui me démange là : il m’envoie un message je pense « oh la brèle quand t’auras fini de m’asphyxier et chialer le 10 du mois parce que Madame préfère mettre 150€ de produits chimiques sur sa tête, tu balances tout et t’ecoute la dame sinon jprends mes follicules et jme barre Kapich?!? » C’est bon j’ai kapich. Choukrane merci❤️
  16. Merci encore à toutes (mais où sont les hommes ?!) pour vos commentaires <3 !

    Tu vas être contente alors, je suis en train de préparer un article 'Top 5 des meilleurs no poo' 😉 J'ai rapidement abandonné ma brosse à cheveux, trop contraignante à nettoyer correctement et enlever le sébum dessus. Je l'ai troquée contre un vieux peigne que j'avais dans mes placards. Il est en plastique (pas tip top) mais puisque je l'avais... Le jour où il sera trop abîmé, j'opterai pour un peigne en bois !

    & Je reconnais que pour les cheveux frisés, la méthode diffère un peu. Je suis en train de négocier avec une copine aux cheveux bouclés pour qu'elle écrive un article spécial no poo pour les bouclé(e)s ! Les négociations sont dures... Elles me réclament plein de petits plats :p
    Ce que je peux déjà dire, c'est d'essayer au maximum de coiffer les cheveux soit avec tes doigts ou un peigne à dents larges, puis de pshit-pshiter les cheveux avec un mélange eau/aloe vera pour redessiner les boucles. Pas besoin de tremper toute sa tête, juste diffuser en spray un peu d'eau suffit.

    Jamais testé, mais je sais aussi que tu peux faire ta lessive avec. Tu me diras ! Par contre je décline toute responsabilité :p

    Hello ! Contre les gratouilles, rien que le rinçage acide devrait pas mal t'aider je pense 😉

    C'est toujours avec plaisir ! J'espère que tu trouveras bientôt une routine naturelle qui te convienne. N'hésite pas si tu as besoin, je suis jamais très loin 🙂

    Merci à toi pour ce commentaire plein de bon sens et qui m'a fait tellement sourire ! Oui, on a parfois tendance à s'éloigner de nos valeurs... Mais le principal c'est d'y revenir ! 😀

    A très bientôt tout le monde !

  17. Merci, j’attends le top 5 alors 😉

    Ma première tentative avec juste de l’eau était catastrophique. De racine un peu grasses je suis passé à cheveux gras T_T (par contre super boucles XD) Peut-être parce que j’ai pas fait de rinçage au vinaigre
    Moi j’ai toujours été une maniaque de la brosse à cheveux du coup j’en ai acheté une facile à nettoyer mais ça m’agresse un peu le cuire chevelu. Avec les cheveux cours j’utilisais un peigne mais avec ma tignasse c’est plus rapide la brosse ^^ je vais ressortir mon peigne et voir ce que ça donne
    je vais aussi tenter le lavage avec de la décoction de lierre pour voir

  18. Bonjour,
    Pensez-vous que cette façon de faire soit compatible avec des colorations/mèches ?
    Ca me tente bien mais je ne sais pas si ça peut fonctionner et à propos du rincage au vinaigre, idem, je me demande si ça ne va pas faire virer la couleur ?
    Merci de votre éclairage 🙂
  19. Hello et bienvenue dans le monde naturel des cheveux 😉 Les différents types de no poo ou le water only ne font pas du tout dégorger les colorations, qu’elles soient chimiques ou naturelles (il faut juste éviter les masques à l’argile verte et au lait de coco). Pour le rinçage au vinaigre, il est même carrément conseillé quand on se fait des colorations, il ravive la couleur et aide à fermer les écailles des cheveux (et donc à garder la couleur « à l’abri ») !
  20. coucou, voici la composition d’un savon solide que je pense me faire : 60 g SCI ,100 g de shikakai, 20 g d’huile végétale, 15 g d’huile essentielle citron, 10 g d’eau . Penses tu que celà puisse être pris pour du no poo ou c est encore trop ? j’ai fait une mauvaise réaction à la farine de pois chiches, brulures et fortes démangeaisons, j’ai dû tout rincer trés vite … pour le moment je les lave 2 fois par semaine avec du shampoing solide acheté à la bio mais je préfèrerai le faire moi même, donc qu’en penses tu ?
    bisous,
    véronique
  21. Hello ! Les shampoings solides doivent obligatoirement posséder un tensioactif (SCI en effet, ou encore le SLS mais qui est plus agressif). Le problème des tensioactifs, c’est qu’ils sont irritants pour la peau et les cheveux… C’est toujours mieux que les produits vraiment cracra du supermarché je suis 100% d’accord, mais sache que ce n’est pas l’idéal non plus. Aussi, je trouve que le dosage d’huile essentielle est trop important (7% de la recette alors que ça ne devrait pas dépasser 0,8/1% !). N’oublions pas que les huiles essentielles sont des actifs extrêmement concentrées, et 1 goutte d’HE a déjà un fort pouvoir 🙂

    Tu es déjà sur la bonne voie en te tournant vers le naturel, ça ne te dis pas de faire des « shampoings minutes » comme décrits ici ? Y’a pas plus naturel, doux et économique que ceux là 😉 –> http://www.monsieur-madame-bio.fr/no-poo-top-5-des-meilleurs-shampoings/
    Après, le shampoing solide peut être une bonne transition entre les shampoings traditionnels si tu ne te sens pas prête à te lancer dans les shampoings minutes tout de suite 🙂

  22. Ahem … bon le shampooing au lierre je laisse tomber !!! Du coup , je me dis que je vais peut être bien tester la farine de pois chiche (ça ne peut pas être pire … non ça ne peut pas !)
  23. Je ne suis pas rendue là. Depuis 2-3 ans, j’utilise un shampooing en barre Lush. Et depuis un an, j’ai les cheveux plus courts. Le mois dernier, ma coiffeuse est allée plus loin pour que j’ai des petits cheveux! Ça fait un mois que je n’ai même pas besoin de démêler mes cheveux! Prochaine étape, espacer les lavages et éventuellement, ne plus les laver!
  24. J’ai vu que ton homme est passé au no poo aussi avec succès mais il est jeune ….des retours d’hommes age mur au no poo?le mien s’inquiète de la perte de cheveux avec l’age mais utilise des shampoings du commerce (merci le marketing ) et du gel pour les faire tenir
  25. Oh je te rassure, pas besoin d’être vieux pour commencer à perdre ses cheveux ! Monsieur a pas 30 ans et commence à se dégarnir (mais chut, faut pas lui dire :x). C’est certain que les produits industriels n’aident pas, mais je pense qu’il y a d’autres facteurs, notamment hormonaux ! Je ne sais pas s’il sera pour les soins maisons, mais les masques à l’huile de ricin + huile essentielle d’ylang yalng + huile essentielle de Bay St Thomas sont très réputés (bien vérifié les contre-indications).
  26. trop bien ton article
  27. Bonjour madame Bio,
    Merci beaucoup pour votre blog.
    Découvert par hasard, j’y ai appris beaucoup de choses.
    J’ai tout de même quelques petites questions,
    – Comment lavez vous votre brosse? (oui oui je me suis tout à fait retrouver dans votre réflexion)
    depuis 3 jours je la lave à l’eau et au savon.
    – Quand vous parlez d’atteindre 1 shampoing par semaine, vous parlez de shampoing chimique ou de shampoing naturel?
    – A quel moment êtes vous passé de shampoing chimique, à shampoing naturel, à water only?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *